Cité-jardins de Suresnes

Édifiée entre 1921 et 1956
Architectes : Alexandre Maistrasse et Julien Quoniam puis Félix Dumail
Maîtrise d’ouvrage : OPHBM de la Seine
3 300 logements dont 170 pavillons

Protections patrimoniales

POLITIQUE D’URBANISME ET DU PATRIMOINE

  • Inscription au titre des sites en 1984
  • Protégée par une ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager) en 1996 devenue AVAP (Aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine) puis Site patrimonial remarquable.

LABEL DE VALORISATION ET D’ANIMATION DU PATRIMOINE

  • Juillet 2018, label Patrimoine d’intérêt régional

contact

Archives, histoire, patrimoine

  • Archives communales : 01.41.18.19.15
  • Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes :
    mus@ville-suresnes.fr / 01 41 18 37 37

Tourisme

 Bailleurs sociaux

Associations et amicales de locataires

  • Maison de quartier des sorbiers : page facebook01 45 06 64 51

Histoire

Henri Sellier, maire de Suresnes de 1919 à 1941 et adminsitrateur délégué de l’OPHBM de la Seine décide en 1915 de la construction d’une cité-jardins à Suresnes. Sa réalisation est confiée en 1917 à l’architecte Alexandre Maistrasse, secondé par Julien Quoniam à partir de 1927. Alexandre Maistrasse conçoit un plan où les immeubles collectifs de quatre étages voisinnent avec les pavillons individuels. La première pierre est posée en 1921 et la construction s’achève en 1956.

Cette cité-jardin se caractérise par la présence d’équipements variés : groupes scolaire, centre de loisirs, lavoir bains-douches, centre d’hygiène infantile, résidences pour personnes âgées, logements pour célibataires, lieux de culte, commerces… Inauguré en 1938, le centre de loisirs Albert Thomas, futur théâtre de Suresnes Jean Vilar, permet d’offrir à la population des activités éducatives populaires et culturelles.

L’achèvement de la cité-jardin est confié à l’architecte Félix Dumail à partir de 1938 qui réalise certains équipements mais surtout les 8ème et 9ème tranches d’immeubles collectifs achevées en 1956.

La cité-jardins compte aujourd’hui 3 300 logements dont 170 pavillons. Entre 1985 et 1996, elle est l’une des premières cités-jardins réhabilitées. Des jardins familiaux ont été aménagés dans les années 2000.

 

Valorisations et animations

Sur place, vous pourrez trouver :

  • Un parcours patrimoine constitué de mâts situés devant les bâtiments emblématiques de la ville de Suresnes et de la cité-jardin renseignent sur l’histoire du lieu.
  • Un appartement témoin, reconstituant une loge de gardien des années 1930 est inclut dans le parcours de visite guidée proposée par le Musée. 

 A proximité de la cité-jardin, le Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes consacre une partie de son exposition permanente aux cités-jardins et plus spécifiquement sur celle de Suresnes et la figure d’Henri Sellier.

Plusieurs supports de connaissance et de visite sont à votre disposition :

Tous ces supports de documentation sont disponibles au Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes et au local « Mémoires de cité-jardin » (28 avenue Paul Vaillant-Couturier 93240 Stains). Consultez ici les horaires d’ouverture et les modalités d’accès.