Cité-jardins Nanterre- détruite

Associant le département de la Seine et l’OPHBM de la Seine, la cité-jardins de Nanterre s’inscrit dans un programme de cités semi-provisoires qui donne lieu à des expérimentations en matière de préfabrication. C’est l’architecte André Berry qui conçoit les 92 logements en pavillons individuels en 1921 sur cette parcelle de 2,5 ha située non loin du vieux bourg de Nanterre. C’est encore Berry qui en 1930 adjoint à l’ensemble 40 logements répartis dans deux immeubles collectifs avec commerces au rez-de-chaussée, en bordure de la rue Barbusse. Seuls ces immeubles subsistent aujourd’hui: les procédés de préfabrication ayant montré rapidement des faiblesses, les pavillons ont été démolis dans les années 1950 pour céder la place à du collectif.