Cité-jardins de la Butte-rouge Châtenay-Malabry

Adresse: Avenue Albert-Thomas, rue Lucien-Herr, avenue Saint-Exupéry 92290 Châtrenay-Malabry.

Après une première étude laissée sans suite en 1922, le projet est réactivé par l’OPHBM de la Seine grâce au plan Loucheur en 1928. Densifié, ce projet reprend cependant les grandes lignes du précédent et est engagé en 1931. Les talwegs présents sur ce site accidenté imposent une composition en triangle dont les architectes tirent parti pour implanter des immeubles collectifs de deux et trois niveaux autour de deux places, dominés par une tour de 11 étages. Une seconde tranche permet de renouer avec les logements individuels prévus en 1920, implantés sur la corniche, en contrebas du square des Américains, d’ou part une allée piétonne irriguant la cité. Celle-ci est une des contributions majeures d’André Riousse, paysagiste qui intègre au mieux la végétation existante, souligne la composition urbaine et l’anime de pièces d’eau, murets, treillages et escaliers. Bassompierre, de Rutté et Sirvin se sont, eux, convertis à une modernité tempérée, unifiée par le rose des enduits. Ils soignent particulièrement la composition, les vues et perspectives. L’ensemble s’étend sur 75 ha et compte 3741 logements dont 32 individuels. Elle comporte également de nombreuses infrastructures: piscine, écoles, bibliothèque, mairie annexe… Reconnue pour ses qualités urbaines, paysagères et architecturales, elle a été labellisée « Patrimoine du XXe siècle » en 2008.