Cité-jardins Beauséjour Le Blanc-Mesnil- projet

Paul de Royer, avocat à Paris, décide en 1910 de faire construire une cité-jardins, dans la lignée des lotissements-parcs, sur un terrain lui appartenant. Il fait appel à l’architecte paysagiste Edouard Redont, renommé en France et à l’étranger. Sur ce terrain de 50 ha longé au nord par la voie ferrée, Redont dessine une grande composition paysagère axée autour du lac qu’il crée grâce à la rivière la Molette, qui traverse la parcelle. Il développe de grands axes ainsi que des avenues circulaires autour du rond-point que forme le lac. Il dissémine enfin places, squares et terrains de jeux et plante de nombreux arbres. Royer fait rédiger en 1911 un cahier des charges pour les « maisons d’habitations bourgeoises » qui’il envisage. Très vite, une partie du terrain est vendu aux Chemins de fer du Nord. La mort de Royer puis la guerre réduisent ce projet puisque la Compagnie du Nord occupe puis acquiert en 1920 près de 8 ha. L’ensemble devient alors un lotissement ordinaire. Seuls le plan et le parc autour du lac le distinguent encore.